Ségolène 2007 - 2012

I blog, you blog, she Blogs




31 août 2006

Ségolène dans le poste

C'était en direct de la Rochelle sur France 2 (journal de 20h)


Segolene - La Rochelle - France 2
envoyé par da93

Posté par Numa à 10:25 - Campagne - Commentaires [11] - Permalien [#]

Commentaires

    Comparez

    Qui est le mieux placé pour gagner un débat et donc la présidentielle, face à N. Sarkosy...élément de réponse sur les chances de Ségolène

    http://www.aklipolitique.com/article-3262655.html

    Posté par lio, 01 septembre 2006 à 17:21
  • Comme je vous le dis en commentaire sur votre site : comparez ce qui est comparable car là, votre procédé frôle le trucage.

    Posté par Numa, 01 septembre 2006 à 19:07
  • Intéressant.

    C'est un bon podcast. Après on dit que Royal ne propose rien, dans 10 minutes de vidéo, il y a au moins trois propositions claires:
    -revoir la mise en place des 35h00 pour qu'elles profitent à tous,
    -organiser un débat citoyen et promouvoir la participation
    -s'occuper de la question des stockoptions.

    Posté par Diego, 02 septembre 2006 à 12:00
  • Désir d'avenir? Pas si sûr

    Ségolène Royal prouve une fois de plus l'étendue sidérale de son absence de projet. Je suis désolé, mais on ne peut pas considérer que "revoir les 35 heures", quand on était dans le gouvernement qui les a imposées à tout le monde, soit crédible. Organiser un débat citoyen, c'est préférer la parole à l'action - et sa démocratie participative, c'est en réalité une grosse ficelle démagogique. Quant à s'occuper des stock-options, faisons confiance à la gauche caviar pour l'en dissuader.
    Dommage? Non. Il nous restera toujours le sourire de Ségolène, ce "sourire qui ne rit pas" comme l'appelle BHL. Mais franchement, on espère ne pas devoir le supporter pendant encore 5 ans.

    Posté par groucha, 06 septembre 2006 à 01:34
  • Oh non, pas une femme !

    C'est incroyable ! Elle ose remettre en cause une mesure phare du gouvernement Jospin. Elle ose revendiquer un droit d'inventaire de Jospin !
    Quelle impudente !
    Les 35 heures ne sont pas la panacée, loin s'en faut. Cette mesure est une de celles qui a entrainée le résultat bien connu du 21 avril 2002. On peut faire semblant de ne pas le voir, de s'arc-bouter sur le dogme. C'est une solution comme une autre pour laisser la droite continuer son travail de sape.
    Et puis on peut commencer regarder à la réalité : celle de l'insécurité qui n'est pas seulement liés à des problèmes économiques, celle de la diminution du pouvoir d'achat pour tant d'ouvriers grâce aux 35 heures, celle d'une classe populaire qui souffre de la cécité de tant de dirigeants politiques, à gauche comme à droite.
    Merci Ségolène de nous faire espérer qu'un certain nombre de choses peuvent changer.

    Posté par Phil, 07 septembre 2006 à 13:29
  • Qu'en pensez -vous?

    http://www.aklipolitique.com/article-3262655.html

    Je suis curieuse de savoir ce que vous pensez de ceci?

    Pensez vous que Ségolène, (à ce niveau) puisse tenir contre un Sarkozy?

    Et par ailleurs, est ce que comme moi vous ne trouvez pas DSK un génial débatteur?

    Posté par Caire M, 07 septembre 2006 à 17:52
  • "elle est gentille"

    Ségolène,


    alors comme cela tu as agressé une jeune militante PS, c'est pas bien et en plus t'es comme Burgaud tu veux pas présenter tes excuses décidement vous les sodats électrons, y a rien à faire t'aimes pas les Humains, justes les équations mathématiques......remarques t'as raison, t'y aurais du z'y foutre deux claques du genre je t'en donne une et tu tends l'autre joue, genre Jésus fils du Dieu savant, si on multiplie par l'équation espace temps cela fait deux allers et retours dans la tronche de la militante et trois chicots de cassés, c'est OK ségolène t'as même réussi à gonfler la tête de mes parents; l'autre jour ma mère m'a dit:" elle est bien Ségolène non ? oh que non, mais cela la rassurait,je suis passé te voir hier à la commission des poules mouillées de Bruxelles, je lui ai dit au type genre voyou de Pasqua Marchiani reconverti en fonctionnaire de la COM, crane comme un oeuf style Juppé, alors je lui ai dit elle est pas là Ségo ? non " zut, je voudrais lui faire un cadeau à Ségolène" il m'a répondu "elle est gentille"
    ouais c'est çà j'suis gentille mais pas trop quand même.faudrait que tu lui dise au type, faudrait pas qui se foute trop de moi le mafieux
    Alors Ségo t'as le choix, tu veux une fricandelle bruxelloise, ou ty préfère un mouchoirs flamand avec tes initiales S & F amour toujours, ou une boule de neige avec St-Michel entouré des tours de glace avec la neige, çà l'fait ,comme vous pouvez pas blairé St Mich avec tes potes en +, ça l'fait bien, ou bien mon affiche création artistique new désign, high tech je la pose sur le monument SCHUMAN çà fait joli, un genre......

    Posté par Gogotte, 12 septembre 2006 à 12:17
  • Desir d'avenir OUI mais regardons le passé AUSSI

    C'est un réél plaisir que je lis ces lignes sur la candidate socialiste aux élections présidentielles fraçaise. je suis tout aussi heureux de participer à ce débat que je n'ai pas le droit de vote en France et je ne suis pas non français mais mon père s'est battut pour la France et sa pension est aujourdhui le tiers de la pension d'un Français un tribunal Fraçais avait depuis belle lurette demandé à ce que la France répare le préjudice depuis pas grand chose. j'aimerai savoir ce que Mme Royal au lendemain de son elections fera pour ces tirailleurs sénégalais qui pour la grande majorité ne peuvent se soigner correctement est ce qu'elle est déterminé à rendre à césar ce qui appartient à César.

    Certe cette question n'a aucun intéret dans les elections mais la grandeure de la France l'oblige à adopter une posture internationale prenant position sur les question européénne d'abord et du monde ensuite.
    j'aimerai bien qu'on puisse me répondre par mail.

    je vous remercie.

    Posté par moise, 12 septembre 2006 à 16:34
  • Excellent post ! i enjoyed reading your blog. You make some brilliant points very nice realization. keep it up

    Posté par Term Papers writ, 17 septembre 2010 à 13:14
  • Trop d'informaticien?

    Au cours du débat du 17 octobre, Sego a dit qu'il y avait "pénurie d'informaticiens". Moi qui me penche sur le problème depuis plus de 3 ans (de chômage), je pense qu'il y trop d'informaticiens.
    Les entreprises veulent des ingénieurs qui puissent répondre à leurs besoins du moment (c'est à dire un projet très précis et unique) dans la semaine de leur embauche et pour un coût le plus faible possible.

    L'informaticien idéal pour une entreprise est le jeune ingénieur avec 2 ans d'expérience. Il a une formation dernier cri et veux s'investir totalement (s'il est célibataire sans enfant) dans son travail.

    Mais que fait-on des autres?
    Ceux qui ont 15 ans de métier, ceux qu'on a pas (ou trop peu) formé pour une raison ou une autre, dans un monde où tout change en 5 ans.

    Pour ma part j'ai retrouvé un boulot (précaire) à 2h30 de chez moi. Ma vie familiale est restreinte au minimum et je ne peux pas envisager l'avenir au-delà de quelques mois.

    Pourtant, ça fait des années que j'entends dire "il y a pénurie d'informaticiens" de la part des gens proches des sphères médiatiques : Syntec (en fait, Unilog qui pilote un syndicat), des personalités de droite (rien d'étonnant qu'ils veuillent faire baisser les coûts d'ingénieur en organisant la saturation du marché. Et maitenant c'est Ségo. La gauche caviard n'était pas un sloglan de droite???
    Sego, va voir l'ANPE. Ils te diront que "les métiers liés à l'informatique ne sont sous tension".
    Je traduis:
    IL Y A ASSEZ (voire trop) D'INFORMATICIENS sur le marché.

    Reviens sur terre Ségo et je voterai peut-être pour toi.

    Le petit Nicolas (B. pas S.)

    Posté par Le petit Nicolas, 18 octobre 2006 à 10:27
  • esclavage au sein de l'éducation nationale

    La réalité du collége est un voyage dans une autre dimension, les repères changent, c'est une initiation en solitaire.c'est la devise du "débrouille-toi" ,surtout si on appartient à la caste des "fantômes".
    Les fantômes sont les NON-TITULAIRES.
    QUESTION:
    "Comment voulez vous travailler dans de bonnes conditions si les élèves changent 3 fois de prof dans l'années?"
    l'état vous ment (encore!) ,il engage des profs non-titulaires et au bout de 200 heures il les virent car s' il les garde il doit leurs faire signer un CDD. Cet outil est la VACATION.
    C'est un statut qui n'ouvre ni droit aux assedics , ni droit à la sécurité sociale. Si,si ,ni droit à la sécurité sociale.
    L'autre outil est la contractualisation, le cdd à la sauce de l'etat differente de celle du privé. Elle est plus amére encore.....
    si cela vous intéresse de voir les coulisses de l'éducation, lisez la suite.Je suis dans l'éducation depuis 1999 et j'ai vu du trés bon comme du trés mauvais.

    LES VACATIONS:
    Vous vous demandez si l'état se soucie de l'avenir de vos enfant? La reponse est non! Et je le prouve! Vos enfants, au collége,vont avoir dans chaque matiére plusieurs profs qui ne seront dans l'établissement que pour 200h maximum dans l'année .PLus simplement dans une année, ils auront 2 profs de math,2 profs de musique .Comment voulez -vous qu'il y ai continuité dans le travail des élèves alors que devant eux les profs se succédent , anéantissant encore et encore les habitudes de travail des élèves et le principe d'autorité de l'enseignant.
    Depuis 2004,les rectorats ne font presque plus de contrat mais paye des vacations.Le Vacataire est payé à l'heure devant les élèves , le reste du temps il ne touche rien.Il ne peut faire que 200h dans l'année, il gagne environ 4000 euros dans l'années.
    Pourquoi 200h? au delà ,les rectorats sont obligés de faire signer un cdd.La vacation n'est pas un statut, il n'ouvre pas le droit au chomage ,ni celui de la SECURITE SOCIALE.Les vacataires alternes entre RMI et vacations.
    Il faut signaler que c'est les socialistes qui , par le biais d'Allegre ,en 1997,ont instauré la vacation.Depuis,la droite l'utilise au maximum. Mais c'est aussi les socialistes qui ont lancé les derniers plans de titularisation. il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis!

    CONTRACTUEL
    Il existe dans l'éducation nationale un contrat encore plus précaire que le CPE c'est le CDD reconductible à l'infinie grâce auquel les rectorats peuvent (en tant que prof),nous embaucher nous débaucher selon leur désir et en complète opposition avec le droit du travail français .Dans les faits , la période d'essaie peut durer une vie .Pour ma part j'ai fait 3 vacations de 200h chacune (c'est le maximum légal dans une année) .Ensuite j'ai enchaîné 5 contrats de 1 an chacun (CDDs). D'aprés l'education nationale je ne peux pas etre titulaire car je n'ai pas le CAPES .Ce concours ne valide pas un enseignement sur le metier de prof et n'ai pas superieur à bac+3 .Donc pour ces bureaucrates de l'EN l'experience n'a aucun interet.Ils vous diront que je n'ai qu'a passer le concours. Pour cela il faudrait une formation et surtout que le concours soit ouvert ; dans ma discipline (éducation musicale) le concours interne (concours réservé aux non-titulaires exerçant depuis 3 ans) est fermé depuis 2 ans alors que l'externe (pour les universitaires sans expérience) est ouvert .Je tiens à signaler que d'autres disciplines sont dans le même cas.

    LES RECTORATS ET LES NON-TITULAIRES
    Déja les rectorats n'ouvrent qu'une semaine avant la rentrée de Septembre . Le jour de la rentrée ils voient où il ya des manques et les remplacements ne se font ,dans la majorité des cas qu 1 à 2 semaines aprés.
    J'accuse les rectorats et l'éducation nationale de non respect des droit de l'homme ,car le droit du travail en est un.

    Les raisons:

    - signature des contrats au delà du délai légal de 2 jours ( contrats antidatés)

    - payement des heures de vacation irrégulier et ne correspondant pas au heures effectuées dans le mois

    - non payement du chômage dans les délais légaux (+ de 2 mois ,bien plus!)

    - aucune indemnité de licenciement

    - nombre de CDD hors la loi

    - aucun courrier de licenciement

    - Non respect du droit à la formation

    - non respect des barèmes de recrutement

    L'ETAT: faites ce que je dis et pas ce que je fais!
    Pas d'assurance sociale si on ne fais pas plus que 6 heures par semaine en tant que vacataire et c'est souvent le cas! il nous donne des moitiés de poste ,4,5,6 heures/semaine et aprés 200h , IL VOUS VIRE!

    Remarque: on a presque tous 4 voir 5 cdd de un an et toujours pas de CDI, il faut 6 ans et c'est recent. Létat ne respecte pas les règles qu'il impose aux entreprises privées.Comment croire qu'il va défendre le service publique et les travailleurs du secteur privé.L'état français est tenu par des avocats , c'est à dire par des gens formés à mentir et qui n'ont aucune morale ni intellectuelle , ni humaine (pas plus à gauche qu' à droite en incluant les extremes et les écolos des villes)



    Nous ne sommes pas comptabilisés par les assedic car c'est les rectorats qui nous payent les indemnités.Pour avoir ces indemnités il faut fournir un papier de rejet des assedics.Il n'y a pas de convention entre les rectorats et l'unedics.

    Je suis vacataire ,(explication plus haut) en centre hospitalier,avec des élèves boulimiques ,des traumats, des FINs de vie,et tout cela sans formation,vous trouvez ça normal?moi,non!je vis avec 5000 euros par an
    De Robien ,je le redis, a mis au RMI plus de 25000 non titulaires depuis 2 ans.Pour ma part,j'ai 4 années de vacation+ 5 cdd de un an'aprés vous,est ce normal?Dans le privé c'est totalement interdit et même le MEDEF n'a jamais utilisé le systéme des vacations (instauré je vous l'accorde ,par la gauche).
    En conclusion, les rectorats ,cad l'EN,donc De Robien ne respecte pas la loi même quand les tribunaux nous donnent raison.Ils continuent à pas nous payer les ISOE (j'ai mes fiches de salaires pour le prouver,moi!),ce qui est illégal.Voici ,le conclusion du tribunal administratif:

    http://perso.orange.fr/sgen-cfdt-lorraine/second_degre/Infos%20nationales/jugement.htm

    Il est vrai que Je suis en colére ,mais dans ma situation comment ne pas l'être.
    l'education N ne sait pas combien elle embocher de non- titulaires cette années,car même les syndicats n'arrivent pas à avoir les chiffres.
    Autre question :pour quelle raison l'EN emboche-t-elle encore des non-titulaires,alors que monsieur De Robien affirme qu'il n'y a plus de postes vacants,et ne me dites pas que c'est pour des remplacements car pour moi ce n'est pas le cas ,je ne remplace personne,il n'y a pas de titulaire affecté sur ce poste ,ainsi que sur mes deux postes précedants.
    vous savez, la politique je la "juge" en regardant les gens que je vois,c'est tout! Et dans les colléges cela va mal,trés mal.
    Il y aurait aussi à dire sur les IUFM, qui ,de l'avis des profs que je vois ne prépare plus au métier.
    Ils rendent les concours inégalitaires car ils ne dispensent pas les mêmes préparations . Dans une académie la préparation à un certain concours va être dispensée,pas dans l'autre.Les raisons sont diversent,mais la plus répendue est celle ci: "il n'y a pas assez de candidats dans l'académie".Si vous faites partie de ceux-ci :"PAS DE CHANCE !".

    J'ai une autre question et je n'ai pas de réponse:
    " Pourquoi un capes interne d'une matiére est-il fermé,alors que l'externe de cette même matiére est ouvert"

    CAPES interne:concours pour les non-titulaires de plus de 3 ans d'ancienneté.

    CAPES externe:concours pour les étudiants qui sortent de fac.

    L'education nationale ne valorise aucunement l'expérience.Normalement elle devrait ?Elle a pour but de valoriser le travail? Je passe mes journées à dire à mes élèves de travailler pour reussir ,et j'ai l'impression de mentir.

    Que comptez vous faire pour ces esclaves de l'éducation nationale ,car l'année prochaine un beaucoup d'entre nous seront SDF???

    Posté par arkane, 28 janvier 2007 à 15:36

Poster un commentaire