Ségolène 2007 - 2012

I blog, you blog, she Blogs


13 septembre 2006

Ségo, Sarko, les contraintes réelles

À l’origine étaient l'homme et la femme dans le jardin bucolique du paradis avant d'en être chassés par l'instance supérieure pour cause de rébellion caractérisée de sa part à elle avec l'assentiment muet de lui.Depuis, il a pris les rênes de la vie publique et elle a battu sa coulpe dans son ombre.Au terme de ces millénaires, il advient par un mouvement relativement rapide que la femme revient en scène. Ségo vs Nico. Le combat de nos deux héros est d’autant plus injuste qu’il est inégal. Pour l'instant Nicolas n’a pas l’injure... [Lire la suite]
Posté par miniquiche à 11:49 - Commentaires [2] - Permalien [#]
12 septembre 2006

Où en sommes-nous?

L'actualité bruisse des mots lancés ici et là par Ségolène ou par Nicolas, l'autre ou l'un.A peine entends-on le grésillement de leurs confrères sidérés par cette mise en campagne au protocole révolutionnaire.L'officieux est officiel, nul besoin de l'habituel acte de candidature pour signifier le départ de la course, les cachotteries d'antan sont obsolètes.Chacun en prend acte, nous sommes saisis par la finesse d'analyse des cabinets d'étude des belligérants, ils posent leurs champions exactement là où nous les attendons. A Nicolas... [Lire la suite]
Posté par miniquiche à 12:16 - Commentaires [4] - Permalien [#]
31 août 2006

Ségolène dans le poste

C'était en direct de la Rochelle sur France 2 (journal de 20h) Segolene - La Rochelle - France 2envoyé par da93
Posté par Numa à 10:25 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
29 août 2006

Les larmes de Jospin

Je lis les compte rendus du retour de Jospin, de son mea culpa larmoyant sur son échec personnel des présidentielles de 2002. On me dira "c'est beau un homme qui pleure" et d'ailleurs, la télévision en est pleine. La plus petite émission de jeu, et voilà les candidats qui lâchent leurs larmes, à propos de tout et n'importe quoi : parce qu'ils ont gagné, parce qu'ils ont perdu, parce qu'ils ont retrouvé la chaussette qu'ils avaient égaré il y a six mois, parce que le pape est mort, parce que, parce que, parce que, les raisons sont... [Lire la suite]
Posté par Numa à 12:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
29 juillet 2006

Kho lanta politique ou la vie moderne

J'ai regardé Kho lanta hier soir ce magnifique programme proposé par TF1 l'été dans lequel on oppose une équipe "d'anciens" et de "modernes" sur une île déserte dans des conditions sauvages qu'auraient enviées Rousseau, où l'on voit, dans l'épisode que les "modernes" n'ont pas de feu, que pour leur apprendre à le fabriquer, on fait appel à un autochtone monolangué mais paré d'un traducteur, et que l'astuce, parce qu'il y en a une, si vous souhaitez fabriquer du feu avec deux bouts de bois, la seule... [Lire la suite]
Posté par miniquiche à 09:03 - Commentaires [5] - Permalien [#]
30 juin 2006

Coaching avant les quarts de finale

Voila l'idée suggérée par l'actualité palpitante de notre France à nous. Laissez-nous Ségolène, ne la cassez pas par pitié! Regardez Zizou, il a marqué le but de la beauté, celui pour la gloire, parce qu'il est le preferé des français et qu'il le leur devait. Allez! Entamons la réflexion par ces mots de Sully Prudhomme L'habitude est une étrangère Qui supplante en nous la raison : C'est une ancienne ménagère Qui s'installe dans la maison....Et tous ceux que sa force obscure A gagnés insensiblement Sont des... [Lire la suite]
Posté par miniquiche à 19:09 - Commentaires [7] - Permalien [#]
27 juin 2006

Res-Publica

Nous avons pu voir hier soir une merveilleuse interview de notre président bien-aimé.Un grand homme.Questionné par un pot de fleur, le vieux n'a pas tangué, il a suivi sa feuille de route, la donzelle avait les jambes ouvertes pourtant. L'assise voluptueuse de ceux qui n'ont rien à craindre.Une bien belle image de ce que nous sommes ; ceux qui portent l'étendard d'une morte.Et vous savez bien que les morts nous leur devons respect.A nos victoires anciennes aussi, si tant est qu'elles aient été.Pas la peine de tourner autour du pot... [Lire la suite]
Posté par miniquiche à 21:52 - Commentaires [1] - Permalien [#]
25 juin 2006

Laurent, la mémoire courte

J'écoutais Laurent Fabius, interviewé lors de je ne sais quel déplacement, à propos du programme du PS. Le brave homme s'indignait. Et moi je me disais qu'il avait la mémoire vraiment courte ou alors qu'il avait oublié d'être doté de scrupules. Mais je résume son propos en une phrase : "les militants socialistes ne comprendraient pas qu'on ne suive pas le programme qui a été voté". J'ai trouvé étrange que le vote des militants prennent une telle importance chez quelqu'un qui n'a pas hésité à faire campagne pour le "NON", alors que les... [Lire la suite]
Posté par Numa à 09:08 - Commentaires [9] - Permalien [#]
14 juin 2006

Ségolène virée du PS ?

A mon avis je suis loin d’être le seul mais je me suis inscrit au PS pour pouvoir voter afin que Ségolène soit la candidate aux élections présidentielles. Depuis ce jour, je reçois une masse impressionnante de journaux, tracts, invitations, mails… Je me demande qui peut consacrer suffisamment de temps à lire tout ça mais enfin, ça part d’une bonne intention donc je ne critiquerai pas trop le procédé (qui doit coûter bonbon au parti) Une introduction laborieuse pour poser cette question qui me trotte dans la tête : Ségolène... [Lire la suite]
Posté par Numa à 22:29 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
11 juin 2006

Ségolène aime son papa

C'est pour ça.Qu'elle parle de militariser la jeunesse récalcitrante, parce qu'elle sait, par expérience, que ça remet tout le monde dans le droit chemin.Imaginez que vous ayez pu bénéficier d'une expérience salutaire, ne souhaiteriez-vous pas pouvoir en faire bénéficier les autres?Si!Ne mentez pas.Claude aussi aime son papa, mais Claude ne parle pas.Claude est muette d'admiration.Claude est dans l'ombre de son papa.Le papa de Ségolène est dans l'ombre de sa fille.Ségolène est un papasol.Par ces temps de canicules filiales, c'est un... [Lire la suite]
Posté par miniquiche à 22:26 - Commentaires [5] - Permalien [#]