Ségolène 2007 - 2012

I blog, you blog, she Blogs




04 mai 2007

TAG 68

Définition du Tag :

Balise
Tag

Balise formée de caractères spéciaux servant à repérer des parties de texte devant recevoir un traitement particulier. Une balise HTML par exemple est constituée d'une directive sous forme de mot-clé (Font, Strong, Table, etc.) encadré par les signes inférieur à (<) et supérieur à (>), qui permet de mettre en forme un texte et qui indique au navigateur Web comment devrait être affiché un document.

Voila une technique que Nicolas S. a très bien intégrée, il s'agit pour l'essentiel de valoriser un concept afin que la seule évocation de ce dernier conduise inévitablement à y accoler son publiciste.

Nicolas S. n'innove pas en la matière, il est tout simplement à bonne école, il sait que si il dit Ravioli, on pensera très probalement Léon et Panzani, s'approprier le nouveau Ravioli et bientôt vous songerez Sarkozy.

Ce qui est instructif dans l'affaire c'est que l'espace en cause dans cette appropriation publique devient de plus en plus large, qu'évidemment, si l'on souhaite être en tête de gondole, il vaut mieux rafler large et multiplier les <TAG> au risque d'en perdre les sens.

Le problème est celui que se posent déja les moteurs de recherche, ratisser au plus offrant ou être exclusif.
Populisme versus popularité.
L'un offert, l'autre choisi.

C'est pourquoi à mon tour je détourne 68 en TAG, pour se souvenir que 68 c'était d'abord la LIBERTE, sexuelle certes, qui s'en plaint, qui veut revenir à avant, mais aussi d'expression, et ça cher Nicolas S. va falloir ramer sévère pour nous faire taire si jamais tu es élu, ce qui n'arrivera pas (c'est l'horoscope de Ségolène qui le dit).

sego68


Posté par miniquiche à 17:07 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    Faites Mentir Les Sondages Qui Nous Mentent !

    Ce ne sont pas les sondages qui font l'élection.

    Je sais, c'est ce que nous disent les responsables politiques.
    Surtout quand ils ne sont pas sûrs de gagner.
    Pas sûrs parce que ... les sondages les donnent perdants.

    Mais ce que ne vous disent pas les responsables politiques c'est que les sondages risquent fort de faire l'élection si vous les prenez pour argent comptant.
    Si vous croyez aux sondages.
    Or tout a été fait pour que vous y croyez, malgré vous !
    Car comment faire pour s'ôter de sa tête que depuis la mi-janvier 2007, TOUS les sondages donnent invariablement Nicolas Sarkozy vainqueur ?
    Cela fait cinq mois, soit une éternité, que CHAQUE JOUR (une première pour une élection présidentielle) les médias nous disent que c'est Nicolas Sarkozy qui l'emporterait sur Ségolène Royal par 52 à 48, 53 à 47 et maintenant : 54 à 46.

    TOUS LES JOURS.

    Comment voulez-vous qu'à force, cela ne finisse pas par entrer dans la tête du citoyen ?
    Comment voulez-vous que l'électeur potentiel de Ségolène Royal ne finisse pas par admettre la défaite avant même d'avoir glisser son bulletin dans l'urne ?
    Et d'ailleurs, puisqu'il finit par admettre la défaite, pourquoi se déplacerait-il, demain, cet électeur ?

    Vous saississez le danger ?

    Cinq mois de matraquage sondagier, cinq ans de Nicolas Sarkozy tous les jours dans vos télés, vos radios, vos journaux.
    Jamais un nom n'a occupé autant la Une de nos informations.
    JAMAIS !
    Nous avons bouffé du Sarko, matin, midi, et soir.

    Eh bien moi, je dis aujourd'hui, que ça n'était pas innocent.
    Juste du CONDITIONNEMENT.

    Comme je dis aujourd'hui que dans les données BRUTES des sondages pour le second tour, c'est Ségolène Royal qui est en tête.
    Ce sont les étranges, et très secrètement gardées, méthodes de redressement des instituts de sondages (reports éventuels des voix centristes et lepénistes sur l'un des deux candidats) qui nous donne un résultat NET inverse.

    Et donc, à toutes celles et à tous ceux qui pensent que ce n'est plus la peine, que c'est plié, fini, foutu, qu'on se reverra en 2012, je leur dis NON !
    Ca n'est ni plié, ni fini, ni foutu.

    Alors faites passer le message.

    A celles et ceux qui s'apprêtaient à rester demain chez eux, convaincus de la défaite.
    Dites-leur que AU CONTRAIRE, c'est possible !
    Plus que jamais possible !

    Ne laissez pas les sondages faire l'élection !
    Faites-les mentir !
    En votant massivement !

    Posté par Ph. Sage, 05 mai 2007 à 20:19
  • Relais d'info politique

    Toute l'information et les discussions sur les élections présidentielles sont sur Alliance.

    Informations & discussions :
    http://alliance-conseil.les-forums.com/forum/7/politique.html

    Actualité politique :
    http://junior-conseil.fr/actualites/

    Posté par Alliance-Conseil, 05 mai 2007 à 21:11

Poster un commentaire